Partagez | 
 

 A Real Hero, and a Real Human Being

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

« Cassandra Cain »


Messages :
1
Localisation :
...
Emplois :
Non.
Leit motive :
Chut.

MessageSujet: A Real Hero, and a Real Human Being   Sam 4 Avr - 2:38


Black Bat
"Non."
 

Ogdens' Nut Gone Flake by Small Faces on Grooveshark

On l'appelle Cassandra Cain, mais certains se laissent parfois à la surnommer Black Bat. Elle aurait actuellement entre quinze et vingt ans et serait célibataire. Elle est d'ailleurs et habite dans la rue, comme bien des déshérités. Elle serait membre des Héros. Au quotidien, on l'aurait vu errer en mendiante, ou accomplir de petits emplois. Son comportement laisse à penser que sa plus grande peur serait de perdre son Humanité.


Physique
Cassandra est une métis sino-américaine, fille de Sandra Wu-San - plus connue sous son pseudonyme de Lady Shiva - et de David Cain. De visage, au demeurant, elle est fort jolie, ayant hérité des traits fins de la peau couleur de miel et des yeux de sa mère, faisant d'elle une charmante jeune femme des plus présentables. De plus d'un mètre soixante-dix et avec des formes relativement difficiles à cacher, on ne peut se tromper également sur le type caucasien de son père. Un père qui lui a très tôt forgé un corps qui ne se voulait pas être des plus conciliants avec les canons de beauté de son époque : Cassandra était et reste avant tout une arme, et son corps le reflète, en cela qu'il est taillé comme dans du roc et couvert de cicatrices. La jeune femme ressemble ainsi bien plus à Bruce Lee qu'à une quelconque mannequin, et les innombrables blessures par balles ou lézardes dues à des armes blanches sont autant de signes de la vie très mouvementée de Cassandra.

Si elle n'est pas réellement un fantasme adolescent, son physique lui offre cependant de nombreux avantages. Malgré son jeune âge, elle est ainsi au niveau des meilleurs athlètes aussi bien en vitesse, qu'en endurance, en agilité ou en force brute, faisant même souvent montre de réserves insoupçonnées, notamment au niveau de sa tolérance à la douleur. Par ailleurs, ses compétences purent sont proprement affolantes, puisque c'est une experte en arts martiaux maîtrisant d'innombrables styles, en en apprenant de nouveaux et les améliorant instinctivement. Si elle néanmoins tout aussi à l'aise en Karate Kyokushinkai qu'en Bagua Zhang, sa préférence personnelle va à un style qu'elle a conçu en s'inspirant du Pencak Silat et du Viet Vo Dao - notamment pour son utilisation des coups de pieds -, tout en y incluant des éléments de Jeet Kune Do, de Taekwondo, de Muay Thaï et des arts martiaux militaires comme le MCMAP, l'Eskrima et le Systema - pour ce qui est des frappes au sol et de l'utilisation des mains pour neutraliser plus que pour blesser. - et même du Parkour.
Il en résulte un style hybride que d'aucuns considéreraient bien trop exigeant physiquement pour une utilisation courante. Pour un combattant du niveau de Cassandra, cependant, il est parfaitement imprévisible, très aérien, adaptatif, et beaucoup trop rapide et puissant pour être évitable pendant très longtemps pour un combattant, fut-il expérimenté. Il est également extrêmement impressionnant, ce qui a dissuadé plus d'un opposant de continuer la lutte, préférant fuir ou se rendre. Les combattants du niveau de Cassandra se comptent d'ailleurs, dans le monde, sur les doigts d'une main : sa propre mère, Batman, Richard Dragon et Bronze Tiger.

Il est également à noter que, si elle a renoncé au fait de tuer, Cassandra n'hésite pas à un seul moment à utiliser des armes létales, qu'elles soient à poudre ou blanches. De la même manière que le maître est capable de tuer avec le plus inoffensif des ustensiles, il est capable de neutraliser avec la plus meurtrière des armes de guerre.
Caractère
Il n'est pas bien difficile de cerner la psychologie de Cassandra Cain. Elle a été éduquée pour être la garde du corps de Ra's al Ghul, et par là même, la plus grande tueuse du Monde. Celle Qui Est Tout. Toute la Ligue des Assassins, au complet, dans une seule personne, car il n'y avait guère que la Ligue des Assassins au complet qui soit capable de venir à bout de Lady Shiva, sa mère.

Heureusement, ou malheureusement, Cassandra Cain, malgré l'enfance abrutissante qu'elle a eu, était loin d'être une sotte. Il n'y a pas à douter que si elle avait eu des parents aimants et attentionnés, elle aurait pu mettre son incroyable instinct dans une carrière artistique épanouissante comme la musique, ou l'écriture. Il n'y aurait pas à douter que sa vivacité d'esprit aurait pu donner naissance à une brillante scientifique ... mais le destin en a voulut autrement. Éduquée dès son plus jeune âge sans le moindre stimulus verbal, Cassandra Cain a développé comme langue maternelle le corps humain. Elle est devenue si talentueuse dans son utilisation que l'on pourrait la qualifier tout à la fois de poète et de linguiste, puisqu'elle capable est capable de lire sur le corps de n'importe quel être, jusqu'aux animaux, comme dans un livre ouvert. Elle est en mesure de prédire leurs mouvements avant même qu'ils ne les tentent, et peut même utiliser ce qu'elle voit, et l'émotivité des yeux, pour déterminer ce à quoi une personne tend à penser. Elle est également en mesure de percer à jour les déguisements les plus fins puisque personne n'est en mesure de camoufler entièrement sa personnalité, et qu'il suffit d'un faux-pas, si microscopique fut-il, pour que Cassandra le détecte. Enfin, la jeune femme a développé une espèce de curieuse mémoire gestuelle photographique, puisqu'elle est en mesure d'assimiler toutes sortes de gestes en les voyant simplement exécutés. Dans le cas des styles de combat, elle est même en mesure de les perfectionner instinctivement, en supprimant les mouvements superflus.

Cette prodigieuse capacité a toutefois eu un coût particulier élevé, puisque Celle Qui Est Tout peine à parler. Si, dans les faits, elle peut dialoguer, cela représente pour elle une difficulté assez étonnante, et elle n'aura aucun mal à passer pour parfaitement muette, rechignant à dépasser les quelques syllabes. Elle a également beaucoup de mal avec les sons, et ne réussit à comprendre distinctement une personne que si elle peut lire sur ses lèvres. Pareillement, elle est affreusement dyslexique, se révélant quasiment incapable de lire les alphabets liés aux sons, comme l'alphabet romain, quand les idéogrammes chinois, dont la lecture est liée à leur tracé, ne lui pose pas de soucis.

Il est aussi à noter que, si elle est extrêmement violente et expéditive, n'hésitant pas à envoyer ses adversaires en réanimation, Cassandra sait ce qu'elle fait, et elle se refuse expressément à tuer. Elle a pu apercevoir une fois dans les yeux de sa victime l'expression qu'il adoptait à l'approche de la mort, et cela l'a marqué durablement, conditionnant son futur et sa volonté de se racheter en se mettant du côté des Justes.

Sa peur
Si on devait l'aborder au sens le plus strict du terme, Cassandra Cain n'a pas peur. Elle n'a pas été conçue pour avoir peur ; elle a été conçue pour être la peur. Elle a été conçue à l'image de la Ligue des Assassins, en cela qu'elle peut se cacher au sein de la population, être n'importe qui, et surgir des ombres pour répandre mort et chaos avec une efficacité sans failles. Elle n'a pas peur du noir, elle n'a pas peur des monstres, elle n'a pas peur de la mort, et elle n'a pas peur de la douleur. Cassandra, de ce point de vue, est un robot, une machine, conditionnée pour agir comme elle le fait maintenant. On dit qu'il n'y a pas de courage sans peur, et effectivement, Cassandra n'est pas courageuse, elle est juste rationnelle.

Si l'on élargit le spectre de la définition, alors c'est bien cela, sa plus grande peur. Le conditionnement qu'a subi Cassandra a fait d'elle une véritable machine à tuer infaillible, et si certains peinent à faire souffrir et frappent maladroitement, même armés d'un couteau, la première réaction de Cassandra quand elle rencontre une personne est d'évaluer précisément comment l'éliminer le plus efficacement possible, avec le moins de moyens possible. C'est plus fort qu'elle, et c'est pour elle tout aussi fascinant que c'en est effrayant, car elle se retient de ne pas perdre le contrôle. Elle se retient pour ne pas se laisser aller, et ne pas tuer tout ceux qu'elle croise. Elle a déjà tué, et si elle n'a pas peur de la mort, elle a la plus souveraine terreur de devoir porter la responsabilité d'avoir achevé l'existence d'autres individus. Ce n'est pas à elle de les tuer, car chaque être mérite de mourir de sa belle mort, plutôt que d'avoir à la subir des mains d'un autre.


Son avis sur Gotham
Cassandra n'a aucun plaisir à résider à Gotham, comme elle n'a aucun plaisir à résider dans une quelconque grande métropole. Le fait est seulement qu'elle est en quête de rédemption pour sa nature, autant que pour le meurtre qu'elle a commis. Il semble aussi que cette ville attire beaucoup la Ligue des Assassins, tout autant que son père. Avec le niveau de criminalité et de corruption assez invraisemblable que connaît la ville de Gotham, il est peu difficile de comprendre pourquoi Cassandra a mis les pieds dans cette ville particulièrement, sans compter que cette histoire de Batman est particulièrement intéressante pour pouvoir camoufler ses agissements.

Globalement, il n'est pas compliqué d'avoir son avis sur la ville : Gotham est une ville pourrie, et Cassandra est là pour faire le ménage, de fond en comble. Elle ne s'arrêtera devant rien, que ce soit des terroristes, des mafieux, des fous ou des corrompus, pour la nettoyer en profondeur, un coup de pompe dans la tronche à la fois.


derrière l'écran
Ni adorable, ni pelucheux, je mord, et j'étudie pour prendre le contrôle du Monde, comme tout le monde, d'ailleurs.


fiche by Anthemis.
crédits gifs & icon ;; tumblr & chester.




HISTOIRE
"Évite celle-là."
 


A Real Hero by College feat Electric Youth on Grooveshark

Son histoire
Fille de la plus grande artiste martiale du monde, conçue dans le seul but de devenir la garde du corps de Ra's al Ghul autant que sa tueuse la plus implacable, Cassandra fut élevée dès la naissance selon la théorie qu'il serait possible d'inculquer le corps humain comme une langue à un enfant. Disposant déjà des compétences de lecture du corps intuitive de sa mère, la fillette les développa au-delà de tout ce que l'on imaginait réalisable, et dépassa toutes les attentes de ses maîtres. Cassandra était bel et bien, sous tout les aspects imaginables, Celle Qui Était Tout. Il ne lui faudra pas plus de huit années d'enseignement pour que son père l'estime prête à conduire sa première mission. A l'âge de huit ans, ses capacités que d'aucuns auraient qualifié de terrifiantes lui permirent de maîtriser l'intégralité des savoirs que la Ligue avait à lui offrir.
Et c'est donc avec une facilité déconcertante qu'elle commit son premier meurtre, pour de vrai. Pour elle, ce n'était qu'un jeu. Jusqu'à ce qu'elle aperçoit la lueur de peur dans les yeux de sa victime, et puis, plus rien.

La descente fut rude, et elle comprit instantanément pourquoi tout semblait, dans ce monde qu'elle explorait pour la première fois, si étrange. Elle comprit avec aisance que son père l'avait trompé, abusé, et elle ne tarda pas à fuir, dévastée. Il lui faudra des années pour s'en remettre. Des années à parcourir le monde, à connaître la faim et la misère. Se battre était un réflexe, un réflexe effrayant, mais un réflexe qui lui sauva la vie à de nombreuses reprises, aussi bien lors d'agressions que lorsqu'elle entra d'elle-même dans des arènes pour assurer sa subsistance, les grands gaillards rigolant souvent à cette fillette qui pariait tout son argent sur elle-même au bookmaker, avant de se jeter sur le ring. Ils n'avaient souvent même pas l'occasion de déchanter, ils tombaient trop vite.

Et puis vint le moment où elle entendit parler de Gotham City, de sa criminalité, mais surtout, du Batman. Ce fut comme un déclic : avec les récits de cet aventurier s'élevant contre le crime, elle se découvrit un but dans la vie, une vocation. Elle qui vivait dans la peur de ses capacités, de ses automatismes, de ses tics et de cette volonté quasiment irrésistible de frapper tout ceux qu'elle voyait, elle se voyait finalement offerte une nouvelle chance. Une chance de se racheter, une chance d'utiliser ses compétences pour le bien. Ce ne fut donc pas par un curieux hasard qu'elle se dirigea donc vers la cité du Chevalier Noir, mais plutôt à raison. Elle connaissait le mal qui la rongeait, et ne fut pas étonnée d'y voir à l'oeuvre la Ligue des Assassins, son ancienne famille.

Prompt à l'action, elle ne tarda pas à rentrer en action, se confectionnant à l'air de cuir et de pièces de protections glanées ça et là son propre costume de "Batman". Cassandra n'était pas véritablement une géniale inventeuse, et se contenta de copier ce qu'elle admirait, pour son engagement, pensant qu'elle ne pourrait que l'aider dans son combat, en portant sous un masque noir analogue ses compétences, car tout justicier qu'il était ... Il n'était qu'un Justicier. Après tout, il n'était pas une ancienne assassine formée dès sa plus tendre enfance à vaincre les périls les plus absurdes, non ?

Ainsi, si dans la journée, Cassandra ressemble à une jeune femme comme il en existe des milliers, si ce n'est des dizaines ou des centaines de milliers dans Gotham, elle cache sous un masque de cuir intégral sa véritable nature et son identité, causant pour beaucoup de non-initiés tout cette violence aveugle que l'on impute trop souvent au Batman : tenaillée par une espèce de volonté de braver la mort, cette "Black Bat", comme les enquêteurs les plus renseignés - et ayant identifié que l'on avait affaire à une femme différente du Batman original - l'ont appelé n'hésite pas à prendre frontalement d'assaut des bâtiments mafieux ou même corrompus lourdement protégés. Elle riposte aux balles par les balles et aux lames par les lames. Elle entre et sort comme un typhon, massacrant et incapacitant des gaillards par dizaines. Le miracle, pour les médias, plus que le fait que l'on ait pas réussi à lui mettre la main dessus, est surtout qu'elle n'ait jamais tué personne, ce que l'on mets sur le dos de son incompétence.

Les fous ... si ils savaient.


fiche by Anthemis.
crédits gifs & icon ;; tumblr & chester.



Dernière édition par Cassandra Cain le Sam 4 Avr - 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Harvey Bullock »
I believe in Coffee


Messages :
109
Localisation :
Dans mon bureau au GCPD
Emplois :
Regarde mon insigne cowboy
Leit motive :
Te voir en cage me détend

MessageSujet: Re: A Real Hero, and a Real Human Being   Sam 4 Avr - 7:24

Ma muette ! *pique une tasse de thé à Jervis*

On ne sera pas de trop pour combattre les méchants d'ici !
Même si un truc en collant, c'est pas vraiment un héros. C'est moi le héros d'abord D8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Selina Kyle »
You know what Miss Kitty ? I feel so Meow ♥


Messages :
232
Localisation :
Gotham, Crime Alley.
Emplois :
Cambrioleuse aux griffes d'aciers ♥
Leit motive :
Diamonds are the girl"s best friends ♥

MessageSujet: Re: A Real Hero, and a Real Human Being   Sam 4 Avr - 18:00

Bienvenue madame ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Eliott K.Prescott/Absolem »


Messages :
69
Age :
35
Localisation :
Dans la morgue.
Emplois :
Médecin légiste pour la GCPD et médecin spécialisé dans les troubles cardio-respiratoires et la dégénérescence musculaire.
Leit motive :
Purger le monde

MessageSujet: Re: A Real Hero, and a Real Human Being   Sam 4 Avr - 21:37

Bienvenue, brunette !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gothamchronicles.forumactif.org/
avatar

« Edward Nygma »
Tell me how it feels to alway be one step behind, oh great « detective. »


Messages :
357
Localisation :
J'ai quatre murs, une paillasse et un fou à l'intérieur, je suis, je suis 8D ?
Emplois :
Pensionnaire à Arkham à temps partiel et Cambrioleur
Leit motive :
Pour le challenge

MessageSujet: Re: A Real Hero, and a Real Human Being   Mar 7 Avr - 14:33

*arrive en salto double loot*

Bienvenue chouchou ! Désolé pour le retard, ma belle, paques, famille, vacances, tout ça'
Ça promet des choses avec ta petite Cassie !

Je te valide, Poupette (bonjour, je donne mille surnom)
Bon courage à Gotham

_________________
Je m’émerveille de ce que j’ai trouvé, quelqu’un qui, par touches successives et à chaque fois réussies, sans défaillance, achève le tableau de mon fantasme ; je suis comme un joueur dont la chance ne se dément pas et lui fait mettre la main sur le petit morceau qui vient du premier coup compléter le puzzle de son désir.



#7e802d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fellowgothamites.conceptbb.com

« Contenu sponsorisé »



MessageSujet: Re: A Real Hero, and a Real Human Being   

Revenir en haut Aller en bas
 

A Real Hero, and a Real Human Being

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [SOFT] REAL TIME TRAFFIC : Avertisseur de radars en temps réel [Gratuit]
» imitation d'époque d'un real d'or de Philippe II
» DAFT PUNK - HUMAN AFTER ALL - (RAH 266 et 267)
» Question Real scale mattel ^^
» Real scale Ring 85 % ! ( Merci CarlitOo pour le tuto )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fellow Gothamites :: Write you own tale :: Présentation :: Présentation Validée-